L’importance spirituelle de la Mosquée Al Aqsa

Al Aqsa 4La mosquée des deux Qiblas
Le caractère sacré d’Al Aqsa trouve sa source dans la tradition musulmane car elle fut pendant dix-sept mois le lieux vers lequel les compagnons du Prophète (saw) se tournaient afin d’accomplir la prière rituelle avant de se tourner vers La Mecque. C’est pourquoi Al Aqsa est surnommée également la mosquée des deux Qiblas.

L’importance d’Al Aqsa est aussi marquée par l’événement du Voyage Nocturne et de l’Ascension (Al Isra wal Mi’raj). Le Prophète (saw) voyage de nuit de La Mecque à la Mosquée Al Aqsa dans la nuit du 27 Rajab avant l’an 1 de l’Hégire, suivi de son ascension vers les cieux. Cette nuit là, le Prophète (saw) dirigea la prière avec tous les prophètes.

Une prière dans la Mosquée Al Aqsa équivaut à 500 prières

Le Prophète (saw) a réuni les trois Saintes mosquées dans un hadith rapporté par Al Boukhari et Mouslim : « Les grands voyages (dans l’intention de prier) ne doivent s’effectuer que vers trois mosquées : la Mosquée Al Haram (La Mecque), Ma Mosquée (Médine) et la Mosquée Al Aqsa ».

Dans un autre hadith concernant l’importance de la prière dans ces trois mosquées, le Prophète (saw) dit : « Une prière dans la Mosquée Al Haram équivaut à 100 000 prières, une prière dans Ma Mosquée équivaut à 1000 prières et une prière dans la Mosquée Al Aqsa équivaut à 500 prières » . (Al Bazzar et Al Tabarani)

Des compagnons enseignent à Al Aqsa
Les Musulmans à travers les siècles ont pris conscience de l’importance religieuse que revêt la Mosquée Al Aqsa ainsi que son importance spirituelle. Ainsi ont-ils tenu à la visiter pour la prière et pour apprendre ou dispenser le savoir, à tel point que le calife Omar (que Dieu l’agrée) chargea certains compagnons d’enseigner dans cette Sainte mosquée. Parmi ces compagnons, on peut citer le premier juge en Palestine, Oubada Ibn Assamit (mort en 34 H), et Chaddad Ibn Aouss (mort en 58 H). Ces deux compagnons sont morts à Al Quds et sont enterrés au cimetière Bab Arrahma situé à l’est de la Mosquée Al Aqsa.

Al Ghazali relève la présence de près de 360 savants
D’autres savants musulmans fréquentèrent la Mosquée Al Aqsa pour enseigner. Parmi eux figurent le commentateur du Coran Muqbil Ibn Soulaymane (mort en 150 H), l’imam Al Awza’i (mort en 157 H), l’imam Soufiyane Athawri (mort en 161 H), le savant d’Egypte Allayth Ibn Saâd (mort en 175 H), l’imam Mohamed Ibn Idriss Ach Chafii, l’un des quatre grands Imams (mort en 204 H) et Abou Hamid Al Ghazali (mort en 505 H). Ce dernier a relevé la présent ce de près de 360 savants à Al Aqsa.