Connaissez-vous vraiment Masjid Al Aqsa ?

Haram Al-Sharif, esplanade des mosquées composée du dôme du rocher et de Masjid Al Aqsa

Haram Al-Sharif, esplanade des mosquées composée du dôme du rocher et de Masjid Al Aqsa

La visite de Masjid Al Aqsa et la prière en son sein sont un des points d’orgue du voyage de la Omra Al Qods de Safar Muslim. Connaissons-nous réellement Masjid Al Aqsa ? Après avoir évoqué la sacralité d’Al Qods dans le coran et la tradition prophétique (sunna), nous vous présentons plus amplement l’histoire de la construction de Masjid Al Aqsa.

Dieu a dit : « Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur [Muhammad], de la Mosquée Al-Haram à la Mosquée Al-Aqsa dont Nous avons béni l’alentour. » Sourate 17 Al Isra, verset 1.

La mosquée al-Aqsa est une construction rectangulaire édifiée à l’intérieur du Haram al-Charif à Jérusalem, Al Qods en arabe, connu sous le nom d’esplanade des mosquées qui comprend la mosquée sacrée te le dôme du rocher.  En effet, il ne faut pas confondre la mosquée Al Aqsa au dôme grisé et le dôme du rocher, construit à l’époque des omeyyades. C’est l’ensemble de ces deux lieux qui forment aujourd’hui l’esplanade des mosquées qui peut rassembler des centaines de milliers de fidèles lors de la prière du vendredi.

Histoire de sa construction

Les premières étapes de la construction remontent au calife Omar bin al-Khattab (13-23 Hégire / 634-644 J.-C.) qui éleva un mihrab et une petite mosquée sur le site de l’édifice actuel en l’honneur du voyage sacré du prophète Mohammed (pbsl) d’Al Isra wal mi’raj, le voyage nocturne et la prière dont le prophète fut le guide en compagnie de tous les prophètes.  Rien ne reste de ce bâtiment d’origine appelé masjid al-‘Oumari qui fut rénové au début de 65 H / 685 J.-C.

Tout au long de l’histoire, la mosquée Al Aqsa subit des destructions et reconstructions successives. Après la première construction d’Omar Ibn Al Khattab, le calife Abd Al-Malik Ibn Marwan construisit le dôme du Rocher en 691.

La mosquée Al Aqsa compte 15 arcades qui ont souffert d’un certain nombre de tremblements de terre et ont été restaurées à plusieurs reprises. Aucune n’a été intégralement préservée, à l’exception de celles du mur sud. Elle fut détruite quelque temps après par un tremblement de terre. Le calife Al-Mahdi l’avait reconstruite en 1002. Le calife Fatimide Ad-Daher l’a restaurée en 1047. A l’époque des croisades 1115, la mosquée fut dénaturée : une partie d’elle fut transformée en habitations pour les chevaliers et l’autre en église ; et ce jusqu’à sa récupération par Salah-eddine Al Ayyoubi (Saladin) vers 1204. Celui-ci fit venir le minbar de Nour-eddine Zanki et l’installa à la mosquée al-aqsa. Les ayyoubides, les mamlouks, les ottomans ont suivi la même voie. A l’ère jordanienne, la mosquée reçut une grande attention. En 1969, la mosquée fut brûlée : le minbar et le plafond en bois de son côté sud-est ont été consumés.

L’édifice

La mosquée actuelle possède neuf entrées, dont sept sont situées dans le mur nord, l’une dans le mur ouest et la dernière à l’est. Le mur nord est doublé par une colonnade composée de sept piliers de pierre soutenant des voûtes entrecroisées. Elle donne sur la place du Haram al-Charif par une importante ouverture sous un vaste arc brisé.

Le plan au sol de la mosquée mesure 50 x 80 m. Il comprend sept nefs orientées nord-sud, la centrale étant la plus large et la plus haute. Les trois colonnades ouest sont soutenues par d’importants piliers, celles de l’est par une succession de colonnes de marbre importées d’Italie lors de la restauration de cette partie par le Haut Conseil islamique dans la première moitié du XXe siècle. A l’extrémité sud de la nef centrale s’élève une coupole hémisphérique en bois soutenue par des trompes. Au-dessous se dresse un superbe mihrab édifié sur l’ordre de Salah al-Din Ayyoubi (Saladin) lorsqu’il libéra la mosquée de l’occupation croisée en 1187 .

Les portes qui mènent à la mosquée Al-aqsa sont : la porte Al-absate à travers laquelle on aperçoit le lycée religieux d’Al-aqsa, le minaret, l’école Al-ghadiriya et le chemin vers la porte Hatta ; la porte Hatta, où l’on voit les écoles islamiques Al-aqsa, les riads, l’école Basitiya ; la porte du roi Fayçal, qui mène vers les écoles latine, persane et royale ; la porte Al-ghawanma ; la porte An-nader ; la porte de fer ; la porte al-qatinine ; la porte Al-mathara ; la porte As-sakina ; la porte As-silsila et la porte des maghrébins.

Sources :

http://www.discoverislamicart.org/database_item.php?id=monument;ISL;pa;Mon01;3;fr

http://islamictourism.com/PDFs/Issue%2018/French/70%20aqsa%20french.pdf

2 réflexions au sujet de « Connaissez-vous vraiment Masjid Al Aqsa ? »

  1. salam aleykoum ,je vouderais seulement vous clarifier une information tres importante sur la mosque al aqsa qui n’a pas ete construite au 7 eme siecle mais 40 ans apres la construction de la kaaba et c’est allah qui l’a appeler mosque bien avant l’arrivée de l’islam(coran) alors imaginez vous 40 annees apres la construction de la kaaba ce que cela represente en siecles des millenaires.il y’a en ce moment une expo sur la mosquée d’al aqsa a la mosquée de sainte genevieve des bois en essonne,les choses qu’on y apprend sur al aqsa et jerusalem sont tout simplement epoustouflante raconter par les palestiniens eux meme. salam aleykoum

  2. salam aleykoum ,encore une information que j’ai oublier de citer,c’est allah soubhanah wa taala qui a ordonner aux anges de construire la mosquée d’al aqsa et allah l’a appeler masjid (mosquée).salam aleykoum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *