La porte de la Kaaba est la plus précieuse du monde !

Nombre de kilo d'or de la Kaaba Safar muslim

 La porte de la Kaaba est la plus précieuse du monde

La Kaaba ou la Maison Sacrée de La Mecque est un cube sur laquel il y a une étoffe de soie noire communément appelée « kiswa » en arabe. Sur toute sa surface est calligraphié en fil d’or la profession de foi ou « chahada » ainsi que des versets du Coran. Mais la partie la plus précieuse est sa porte. Composée de deux battants en bois elle mesure près de 3,10 mètre de longueur pour une largeur de 1,70 mètre. Sa surface est plaquée d’environ 300 kg (certains disent 270) d’or massif  et même sa serrure est du même métal précieux.

Safarmuslim - porte en or de la kaaba

 

Le jardin où venait s’abreuver le Prophète (saw)

Le jardin ou le Prophète venait s'abreuverDans la mosquée du Prophète (saw) à Médine il y a un endroit que peu de gens connaissent. Marqué par un cercle sur le marbre et bien caché sous les innombrables tapis, il indique l’emplacement où se trouvait le jardin d’Abou Talha (Ra).Ce célèbre compagnon, converti à l’âge de 18 ans et cousin d’Abu Bakr (ra) est connu pour son rôle dans la bataille d’Ouhoud et celle du Chameau. Le Prophète (saw) aimait s’arrêter dans le jardin d’ Abou Talha pour s’y abreuver et manger des dattes. Si un jour vous effectuez une omra, demandez ou se trouve le jardin d’Abou Talha 😉

Les bienfaits de la visite d’Al Qods

La visite d'Al Qods par Sheikh Omar Dourmane

 

Al Qods est la troisième ville sainte de l’islam

Le prophète (PSL) a dit : « Ne visitez que trois mosquées, la Sainte mosquée, la mosquée Al-Aqsa et ma mosquée [mosquée de Médine] ». Dans cette vidéo Cheikh Omar Dourmane nous explique l’importance capitale d’Al Aqsa et de ce qu’elle recouvre spirituellement.

Retrouvez nos omra combiné Al Qods sur notre site web 😉

Nos pèlerins ont du talent : regardez cette vidéo d’Al Aqsa

Découvrez une superbe vidéo de la mosquée Al Aqsa - Safar Muslim

Youssef est un de nos plus fidèles pèlerins. Depuis sa première Omra Al Qods, il part presque tous les ans visitez Al Aqsa avant d’aller à Médine et La Mecque. Je crois même qu’on peut dire qu’il est tombé sous le charme d’Al Aqsa ;-).

Youssef filme dès que cela est possible

À chaque omra, Youssef a pris l’habitude comme beaucoup d’entre nous de prendre des photos et aussi des vidéos pour les partager avec nos proches qui n’ont pas la chance de faire le voyage. Au fil des années et des nombreuses photos et vidéos qu’il a archivé, Youssef s’est demandé comment valoriser ses vidéos et donner envie à chacun de nous d’aller visiter Al Aqsa. La solution ? Créer de petites séquences vidéos pédagogiques avec des commentaires et des traductions pour les francophones ne maîtrisant pas la langue du Coran. Vous trouverez ci-dessous un exemple de son travail, jetez-y un oeil, ça vaut le coup et vous apprendrez plein de choses.

La reconstruction de la Kaaba

Vue de la Kaaba

Vue de la Kaaba

La  Kaaba telle que nous la connaissons aujourd’hui n’est pas exactement la même Kaaba qui a été construite par les Prophètes Ibrahim (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) et Ismail (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui). En effet, suite à des catastrophes naturelles ou des destructions causées par les hommes, il y a eu plusieurs reconstructions de la Kaaba.

La reconstruction de la Kaaba et l’épisode de la Pierre noire

Bien sûr, nous savons tous que  la reconstruction la plus importante  a eu lieu durant la vie du Messager Mohamed (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) avant de devenir un Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui).

Alors qu’il avait l’âge de trente-cinq ans, une inondation fit s’effondrer les murs de la Kaaba qui avaient été déjà affaiblis par un incendie. Les dignitaires de Qoraich décidèrent alors de la reconstruire. Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) et son oncle Al Abbas participèrent aussi en aidant à porter les pierres servant à bâtir les murs. Au moment de placer la Pierre noire, les Qoreichites se disputèrent pour savoir qui aurait l’honneur de la placer. Après quatre jours de discussions interminables, grâce à Abou Oumayya Ibn El-Moughira El-Makhzoumi, l’oncle de Khalid Ibn Al-Walid,  les Qoraichites décidèrent de confier le placement de la Pierre noire à la première personne qui entre dans la Kaaba. Vous connaissez la suite, alhamdullilah, c’est notre bien-aimé Prophète (paix et bénédictions d’Allah soit sur lui) que tout le monde surnommé le Digne de confiance qui entra.

Le Prophète prit son manteau et dit : « Que chaque chef de tribu prenne un bout du manteau ». Click To Tweet

Après lui avoir expliqué la situation, le Prophète prit son manteau, l’étendit par terre et dit : «  Que chaque chef de tribu prenne un bout du manteau ». Il prit alors la Pierre noire et la plaça au milieu du manteau. Il leur demanda ensuite de porter le manteau jusqu’à l’endroit  de la Pierre noire et il la plaça.  Grâce à ce geste le Prophète  (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a évité un problème qui aurait dégénéré en effusion de sang.

Depuis lors, la Kaaba a connu plusieurs reconstructions majeures. La dernière rénovation a eu lieu en 1996, elle a permis le  remplacement de la plupart des pierres, le renforcement des fondations et l’installation d’un nouveau toit.

Comment le Coran décrit la Kaaba ?

Kaaba

La Kaaba dans le Coran

Elle a une belle robe noire ou sont écrit des versets du Coran en fil d’or, sa forme et cubique et il n’y a pas un instant sans que des milliers de fidèles ne tournent autour d’elle pour glorifier Dieu. Son histoire est millénaire. Sa construction remonte aux prophètes Adam, Noé et enfin Ibrahim qui a été à l’origine de sa reconstruction avec son fils Ismaël. Vous l’avez devinez, il s’agit de la Kaaba que l’on traduit par « Maison sacrée ».

Seigneur ! j’ai établi une partie de ma descendance dans une vallée aride près de Ta maison sacrée (S14 V37)

La glorieuse Kaaba

Dans le Coran, la glorieuse Kaaba est aussi défini par le mot « Mathaba » qui signifie « pour le bénéfice des gens » . Ce mot provient du même mot qui signifie « vêtement », « Thiyab » en arabe, parce que comme les vêtements sont essentiels à nos vies, il en est de même de la Kaaba.  Chacun de nous espère, Insha’Allah, se retrouver face à elle durant le hajj ou pendant une omra et effectuer le tawaf tout invoquant Dieu.

Nous prîmes d’Abraham et Ismaël l’engagement de purifier ma Maison – La Kaaba – pour ceux qui accomplissent les circuits circulaires, se lèvent pour prier, s’inclinent et se prosternent. (S2 V125)

 

Tour des mosquées 2015 – Istanbul, Médine, La Mecque par trouvetamosquee.fr

 

 Istanbul Médine La Mecque Trouve ta mosquée Safar MuslimAprès une première édition réussie du Tour des mosquées saintes 2014 à Al Qods, Médine, la Mecque, un voyage unique vers les lieux saints, le site Trouvetamosquee.fr et notre agence Safar Muslim réitèrent l’aventure pour une seconde édition avec Istanbul, Médine, La Mecque – Trois villes uniques en un seul voyage. Du 19 avril au 2 mai 2015, retrouvez les pérégrinations de Baddre-Eddine Bentaïb, fondateur du site Trouvetamosquee.fr qui en compagnie de nos pèlerins, nous raconte ce voyage unique en photos et vidéos comme si vous y étiez.

 

 

 

1ère étape de ce nouveau voyage : Istanbul

Située sur le Bosphore, entre l’Europe, l’Orient et l’Asie, Istanbul est une ville turque empreinte d’histoire. En plus de ces 3000 mosquées, la ville regorge de lieux exceptionnels. Au programme de la visite de nos pèlerins : le palais de Topkapi, la grande mosquée Bleue, le musée Sainte-Sophie (ancienne mosquée et basilique), les parfums d’épices du Grand Bazar, la mosquée Al Fatih et bien d’autres secrets de la ville d’Istanbul…

Retrouvez le carnet de voyage de Baddre-Eddine Bentaïb sur http://www.trouvetamosquee.fr/istanbul-medine-la-mecque/ et suivez le pas à pas sur son compte Twitter, Facebook et Instagram. Prochaines étapes Médine et la Mecque.

Safar Muslim dans le site Ajib.fr – Voyage au coeur de la civilisation musulmane

Le site web Ajib, spécialiste de l’actualité de l’islam au quotidien a publié un article sur le voyage de la Omra et l’agence Safar Muslim. Il nous plonge au coeur de la civilisation musulmane et nous fait découvrir les villes historiques de l’islam : La Mecque, Médine, Al Qods et Istanbul, à visiter à l’occasion des voyages de la Omra proposés par notre agence Safar Muslim.

Lire la suite

Fethi raconte sa Omra Al Qods – 2er Partie

Dans la série Témoignage de pèlerin, Fethi nous raconte son voyage. Voici le deuxième volet de sa Omra Combiné Al Qods/Médine/La Mecque effectuée en 2012 durant quatorze jours.

Logo de l'agence Safar Muslim

L’agence Safar Muslim. Agence de voyages cuturels et spirituels

L’arrivée au checkpoint
Dans l’après-midi du dimanche, nous avons pris la route vers le checkpoint israélien séparant la Jordanie des territoires occupés. Nous sommes arrivés au checkpoint vers 17h et en sommes sortis autour de 02h du matin soit 9 longues heures d’attente.

Comment cela se passe t-il dans les faits  ?

  • Le car est arrêté puis vidé de ces bagages
  • Chaque bagage est passé  au scanner
  • Après un délai d’attente, chacun d’entre nous fait l’objet d’une vérification sur un de ses bagages  et un chargé israélien vérifie la présence d’explosif.
  • Nous récupérons un formulaire d’une page à remplir avec des informations telles que nom, prénom, prénom du père, site déjà visité etc.

Toutes ces étapes sont relativement rapides, c’est après que cela se complique. En effet, le formulaire est en anglais et aucun des officiels Israéliens ne savait (ou voulaient) parler français. De plus, le  formulaire doit être minutieusement rempli, par exemple, LAST NAME signifiait le prénom du père comme dans la dénomination arabe et non le nom de famille comme cela est le cas dans la norme européenne.
Sans compter que chaque converti a fait l’objet d’un interrogatoire personnalisé.

Ces épreuves n’ont fait que renforcer la cohésion du groupe

Patienter, toujours patienter
Les autorités jouaient sur nos nerfs par la lenteur de la procédure, mais aussi par la division. Ils ont en effet laissé passer une personne du groupe tout en bloquant le reste. On sentait de leur part une tentative de déstabiliser le groupe et surtout de donner le signal à travers notre exemple qu’on ne vient pas en territoire occupé facilement. Par ailleurs, de nombreux non-musulmans sont passés rapidement, le deux poids deux mesures prenait tout son sens. Cela n’est bien sûr rien à ce qu’endurent les Palestiniens au quotidien.

Cela étant, ces épreuves n’ont fait que renforcer la cohésion du groupe. Nous avions même inventé un petit jeu qui égrenait les minutes plus rapidement dans nos esprits. Dans la grande salle d’attente où nous étions, un préposé que j’ai surnommé « Rambo » nous surveillait tout en marchant devant nous. Parfois, il disparaissait parmi les différentes sorties de la salle d’attente puis réapparaissait. Le jeu « Par quel porte de sortie va-t-il réapparaître ? » venait d’être inventé.

Finalement, après neuf heures d’attente nous quittions enfin le checkpoint. Alhamdullilah. Nous allions enfin voir Al Qods !