Tribune de Safar Muslim sur la Omra et le Hajj sur SaphirNews

hajj-kaabaLe Ramadan et le Hajj sont les troisième et cinquième piliers de l’islam. À la fois symboles d’un renoncement et d’une libération, ils sont aux fondements de notre foi et de notre relation à Dieu. L’un, par le sacrifice de la faim et de la soif ; l’autre, par le voyage d’une vie dans la maison d’Allah. À leur évocation, l’appel de La Mecque se fait entendre. L’envie de jeûner là où le Prophète a reçu la Révélation, l’envie d’accomplir le Hajj, au cœur des Lieux saints, accompagnés de millions de pèlerins venus du monde entier. N’attendez plus, succombez à l’appel de La Mecque avec les voyages de la Omra et du Hajj de Safar Muslim. 

Lire l’intégralité de l’article : http://www.saphirnews.com/Envie-d-une-Omra-pendant-Ramadan-ou-d-accomplir-le-Hajj-Succombez-a-l-appel-de-La-Mecque_a20800.html

Le TGV entre la Mecque et Médine livré en 2016

© Josep Lago (AFP / Archives)

© Josep Lago (AFP / Archives)

En 2011, les chemins de fer saoudiens lançaient un projet ambitieux « Al Haramain » qui doit relier les villes saintes de la Mecque et Medine ainsi que la ville de Djeddah, point d’arrivée des pèlerins du monde entier. C’est le consortium de douze entreprises espagnoles et deux saoudiennes qui avaient remporté, à l’époque, le contrat contre son concurrent français, la SNCF, pour un montant de 6,74 milliards d’euros. L’accord comprenait également la fourniture de 35 trains et l’exploitation de la ligne pendant 12 ans. Après la mise en en service des 18 kms du métro d’Al Mashaaer Al Mugadassah reliant les sites du pèlerinage de Mina, Muzdalifa et Arafat près de La Mecque, Al Haramain est le prolongement de cet élan du royaume saoudien de moderniser ses infrastructures de transports principalement à destination des pèlerins.

Lire la suite

Les employés au services des pèlerins seront mieux formés

Crédit Photo : Umm Squeaky

 L’Arabie Saoudite investit beaucoup dans les lieux saints, en particulier à La Mecque ou de grands travaux sont en cours depuis 2012 pour augmenter la capacité d’accueil du Haram. La fin des travaux est prévue, insha’Allah, en 2015 et permettra de recevoir en toute sécurité près de 2 millions de pèlerins en même temps.

L’amélioration des infrastructures n’est pas le seul chantier mené par le ministère du Hajj, en effet ses efforts sont aussi tournés vers l’amélioration des services aux pèlerins. En partenariat avec l’université Umm-Al-Qura, une formation à la communication sera dispensée à l’ensemble du personnel travaillant au sein du Haram. Son objectif est de permettre aux employés d’apporter les réponses les plus pertinentes aux pèlerins. Par ailleurs, un second programme de formation mettant l’accent sur l’apprentissage des langues étrangères est annoncé. Il concerne l’anglais, le français, l’urdu et le persan.

Source : ArabNews