A la découverte de Médine, la ville illuminée – 1ère partie

Second article de notre série « la ‘Omra pas à pas » : A la découverte de Médine, la ville illuminée – première partie. 
Avec Safar Muslim, le pèlerinage de la ‘Omra commence par une visite de la ville de Médine, Al-Madina al-Munawara. Elle est la première cité de l’Islam. Elle est la ville du Prophète Mohammed (pbsl) qui l’a accueillit et qui est devenue sienne au moment même où les clans de la Mecque « les Qouraychs » le combattaient lui et son message de la révélation. C’est la ville de l’hégire, évènement marquant le début du calendrier musulman. Elle est le lieu où le prophète (pbsl) a vécu les derniers moments de sa vie et où il a rendu l’âme.
Dieu a valorisé ce lieu en y faisant construire Masjid Nabawi, la mosquée du prophète (pbsl). Elle recèle de nombreuses bénédictions et des lieux de visite du patrimoine musulman. Nous vous invitons à les découvrir à travers ce second article.
1-  La mosquée du prophète (Masjid Nawabawi

Masjid Nabawi à Médine

La mosquée du prophète fut la première  mosquée construite à Médine (après celle du village de Quba’ à quelques kilomètres) à son arrivée dans la ville après plus de 20 jours de voyage de l’Hégire en 622. Arrivé au centre de la cité, nombreux sont ceux qui l’invitaient à demeurer chez eux. Le prophète (pbsl) leur demander de laisser sa chamelle Qaswa’ décider du lieu exact où il s’installerait. Il y construisit ses appartements ainsi que la mosquée de Médine, surnommée Masjid Nabawi. C’est le premier acte fondateur de l’Hégire, la construction d’une mosquée en ce nouveau lieu d’exil, qui deviendra la deuxième ville sainte de l’Islam.
En effet, le prophète (pbsl), dans un hadith célèbre, vantera la grâce de Masjid Nabawi : 
« Une prière dans ma mosquée est plus méritoire de 1000 fois qu’une prière dans toute autre mosquée hormis la Mosquée Sacrée. »  Hadith authentique – sahih Bukhari et Muslim
Ceci vaut autant pour les prières obligatoires que les prières surérogatoires.  Il est recommandé d’entrer au sein de la mosquée du pied droit en disant la dou’a requise lorsque l’on entre dans une mosquée :
« Bismillah. Allahumma salli ‘ala Muhammad wa ‘ali Muhammad wa barik wa sallim. Allahuma ghfirli dhunubi wa ftahli abwaba rahmatik. »
« Au nom de Dieu, Seigneur, bénis Muhammad et ses proches et salue-les. Seigneur, pardonne-moi mes pêchers et ouvre-moi les portes de Ta Miséricorde. »
2- La visite du tombeau du prophète et de Rawda Nabawiyya

Mur jouxtant les appartements et le tombeau du Prophète (pbsl)

Une fois entré dans la mosquée et après avoir faire la prière de salutation, il est fortement conseillé de se diriger vers le tombeau du prophète là où il fut enterré. C’est une sunnah recommandée par le Prophète lui-même (pbsl).  Anas Ibn Mâlik rapporte que le Messager d’Allâh (que Le Salut et La Paix d’Allâh soient sur lui) a dit : « Celui qui me rend visite à Médine en ne recherchant que la récompense, sera à mes côtés et je serai son intercesseur au jour de la résurrection. »

Arrivé à la hauteur du tombeau, le fidèle lui fait face et le salue en disant :
« Assalamu ‘alayka ya rasulLah, asalamu ‘alayka ya nabiy Allah, asalamu ‘alayka ya habib Allah, assalamu ‘alyka ya khayra khalqui-Llahi ajma’in. Ach-hadu an la ilaha illah Llah, wa ach-hadu anna Muhammadan ‘abduhu wa rassululh. Ach-hadu annaka ballaghta risala wa addayta l’amana wa nasahata alumma wa jahadata fil Llahi haqqa jihadih. »
 » Que le salut soit sur toi, ô Messager de Dieu, que le salut soit sur toi, ô prophète de Dieu, que le salut soit sur toi, ô l’aimé de Dieu. J’atteste qu’il n’y a de divinité que Dieu, et que tu es Son Serviteur et Son Messager. » 
Le fidèle peut aussi passer le salut au Prophète de la part d’un autre croyant qui lui en aura fait la demande.
Les compagnons Abu Bakr Siddiq et ‘Umar Al-Khattab sont enterrés aux côtés du Prophète (pbsl). Ainsi, il est recommandé de les saluer : « Asalamu ‘alayka ya Abu Bakr, ya khalifata rassulilah », « asalamu ‘alayka ya Umar ». « Je te salue ô Abu Bakr, successeur du Prophète »,  « je te salue ô ‘Omar ».
Enfin, il est fortement conseillé de se rendre sur le jardinet béni du Prophète (pbsl). Il se trouve à proximité des appartements du Prophète (pbsl). C’est un lieu béni. Le Messager d’Allah en a dit : « Entre mon appartement et mon mihrab se trouve l’un des jardinets du Paradis et mon minbar se trouve au bord de mon bassin ». Hadith authentique de Bukhari et Muslim. Les fidèles peuvent y faire des prières, lire le coran et y faire des invocations.
La visite du tombeau peut s’effectuer à n’importe quel moment de la journée pour les hommes. Quant aux femmes, la visite est ouverte après le Shuruq (lever du soleil),  la prière du Dohr et du ‘Icha.
3- La mosquée de Quba’

La mosquée de Quba'

Elle est la première mosquée à avoir été construite lors de l’émigration de la Mecque vers Médine du Prophète (pbsl).  Il la visitait chaque samedi et y faisait une prière de deux cycles. Prier en son sein équivaut à l’accomplissement d’une ‘Omra. Le prophète a dit : « Celui qui fait sa propreté rituelle dans sa demeure, puis se dirige vers la mosquée de Quba’ et y fait une prière. Cette action lui équivaut à une ‘Omra. » Hadith authentique de sahih Bukhari et Muslim.

Prochainement dans la seconde partie cet article, nous vous présenterons :  le cimetière Baqi’, le mont Uhud et la mosquée aux deux qiblas.

2 réflexions au sujet de « A la découverte de Médine, la ville illuminée – 1ère partie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *